Taille des arbres fruitiers : période et calendrier

Quand tailler les arbres fruitiers ?

Calendrier de taille des arbres fruitiers

Selon l’espèce de l’arbre, la période de taille des arbres fruitiers diffère. Afin de vous donner immédiatement un aperçu du moment le plus adéquat pour tailler votre arbre fruitier, voici un calendrier des spécimens les plus communs.

Arbre fruitier Type et période de taille
Poirier
  • Formation / fructification : hiver
Pommier
  • Formation : hiver
  • Fructification : été
Prunier
  • Formation / entretien : hiver
  • Fructification : été
Cerisier
  • Formation / fructification : automne – hiver
Olivier
  • Formation / fructification : printemps
Pêcher
  • Fructification : fin été – début hiver
Framboisier remontants
  • Formation / entretien : hiver
  • Fructification : été
Abricotier
  • Formation : automne – hiver
  • Fructification : été

Comme vous pouvez le constater, selon les espèces d’arbres fruitiers, plusieurs sortes de taille peuvent intervenir. Nous reviendrons un peu plus loin sur ce point précis.taille pommier

Taille des arbres fruitiers : pourquoi faire ?

Préserver la santé de l’arbre

Tailler ou élaguer un arbre fruitier est nécessaire pour permettre à la plante de rester en bonne santé. Il faut savoir que pour se développer et produire des feuilles et des fruits, les branches de l’arbre ou de l’arbuste sont alimentées par la sève.

Or, plus l’arbre prend de l’ampleur, plus le nombre de rameaux augmente. La sève doit alors se diviser pour nourrir le végétal jusqu’à la dernière tige. En éliminant les vieilles branches et en réduisant la longueur des tiges, la taille permet d’optimiser la circulation de la sève, et contribue donc au bon développement de l’arbre.

Par ailleurs, le moment consacré à la taille fruitière est une très bonne occasion de s’assurer que l’arbre n’est victime d’aucune maladie parasitaire. 

bouton
Comparez les élagueurs pour élaguer un arbre fruitier
Prix moyen: 90 à 160 €
Gratuit - Sans engagement

Dessiner une belle silhouette à l’arbre fruitier

Lors de leur plantation, certains arbustes fruitiers ont besoin d’être taillés pour favoriser leur développement tout en leur offrant une silhouette harmonieuse.

Par ailleurs, selon l’espèce, un arbre fruitier n’a pas forcément besoin d’une taille radicale pour continuer à produire des fruits. Toutefois, avec le temps, les vieilles branches offrent un aspect broussailleux à un arbuste. Le tailler contribue alors à lui redonner un second souffle et un meilleur aspect esthétique.

Optimiser la production de fruits

Quel que soit le spécimen, un arbre fruitier a besoin d’être entretenu pour assurer une bonne récolte de fruits. Lorsque sur plusieurs années, un sujet produit moins de fruits, c’est le signe d’un souci. Opérer une taille de l’arbre fruitier sera alors l’occasion de relancer la fructification.taille arbre fruitier a noyau

Comment tailler les arbres fruitiers ?

Les principaux types de taille 

Taille de formation ou de plantation

Comme son nom l’indique, cette taille a pour objectif de former un jeune sujet en fonction de l’esthétique que vous voulez lui donner. Cette coupe s’apparente également à la taille de plantation puisqu’elle a lieu dans les mois qui suivent la mise en terre de l’arbre. Elle peut également s’étaler sur les premières années.

La taille de formation permet également d’apporter de l’équilibre à l’arbre en veillant à ce que chaque côté du tronc soit à peu près symétrique et harmonieux. Les racines sont également concernées par cette taille de plantation avec comme objectif une bonne colonisation du sol.

Taille arbre fruitier : une nécessité tous les ans ?

Selon les espèces, il n’est pas forcément nécessaire de réaliser à une taille annuelle. Une fois l’arbre bien formé, la taille peut être espacée de 2 ou 3 ans à l’exception des arbres fruitiers trop touffus, comme le framboisier. Ce dernier nécessite d’être aéré au moins une fois par an pour favoriser une bonne production.

Taille de fructification

Elle a pour objectif de favoriser la production d’organes porteurs de fruits. Elle vise à encourager la formation d’une ramification dense et jeune, propice à la bonne fructification.

En pratique, la taille de fructification consiste à aérer au maximum le feuillage et le branchage qui empêche la lumière de pénétrer et le fruit de bien se développer. Sans cette taille, qui peut être espacée de quelques années, les fruits produits deviennent plus rares et perdent en qualité.Taille fructification

La taille de fructification correspond également à la taille en vert des arbres fruitiers. Pourquoi cette appellation ? Tout simplement puisqu’elle s’effectue généralement sur un arbre encore feuillu, donc vert. 

Taille d’entretien

La taille d’entretien a pour objectif de stimuler la croissance des jeunes rameaux en supprimant les vieilles branches sèches ou abîmées.

Selon l’état et l’âge de l’arbre fruitier, la taille peut être douce ou sévère :

  • Taille douce : elle s’apparente plutôt à un nettoyage et consiste à éliminer les branches trop faibles, arquées ou trop vieilles. Cette taille passe en général inaperçue, car elle préserve la silhouette de l’arbre fruitier. Cette coupe présente l’avantage de ne créer aucun traumatisme pour le végétal. Elle peut être opérée toute l’année en évitant les périodes de grands froids ou de grosses chaleurs.
  • Taille sévère : pour un arbre, elle s’apparente à un élagage. Le but est d’éliminer les grosses branches qui posent problème (mal positionnées, dangereuses, limitant la pénétration de la lumière…). Ce type de taille est assez traumatisant pour l’arbre fruitier et entraîne des plaies de taille favorisant la survenue de maladies. Il convient donc de veiller à bien les soigner.

Vous souhaitez élaguer un arbre fruitier ?
Trouvez un élagueur qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Taille des arbres fruitiers selon le type : l’essentiel à connaitre

Les arbres fruitiers peuvent être divisés en deux grandes familles : les fruits à noyau et les fruits à pépins. Selon qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, voyons en quoi consiste la taille de ces végétaux.

Taille des fruitiers à noyau

Les fruitiers à noyau tels que l’abricotier ou le prunier nécessitent une attention particulière. En effet, la production de ces fruits ne peut être réalisée que sur des rameaux vigoureux et en pleine santé, apparus dans l’année. Aucune reprise ne peut avoir lieu sur du vieux bois.

La taille de formation

Elle concerne les jeunes sujets et s’étale généralement sur 3 ans. Le but est de privilégier la conservation du bois jeune pour optimiser la fructification. La taille de formation des arbres à noyau se pratique au printemps dès l’apparition des premiers bourgeons. 

La taille de fructification

Elle s’opère en été et consiste simplement à favoriser la pénétration de la lumière et le développement des fruits.

La taille d’entretien

Sur un sujet adulte, elle prend le relais de la taille de formation. En revanche, contrairement à cette dernière, elle a lieu de préférence à l’automne avant l’arrivée du froid hivernal. Le but est de laisser le temps à chaque branche coupée de bien cicatriser.

Cette taille consiste à supprimer les branches mortes ou fatiguées de l’arbre

Afin de vous aider à mieux visualiser le déroulement de l’entretien d’un arbre fruitier à noyau, voici une vidéo utile.

Taille des arbres fruitiers à pépins

Contrairement à son cousin à noyau, le fruit à pépins peut tout à fait se développer sur des rameaux âgés. C’est même le vieillissement des rameaux qui va favoriser une bonne fructification.entretien arbre

Dans tous les cas, il faut savoir qu’un arbre à pépins supporte mal une taille trop sévère. Par ailleurs, il est préférable d’opérer la taille dans la période où l’arbre est au repos, avant la montée de la sève. L’hiver est donc la saison la plus favorable. 

Concernant la méthode de taille, elle reste identique à celle d’un arbre fruitier à noyau. Le but est d’éliminer les branches trop faibles qui encombrent l’arbre et qui l’empêchent de respirer.

Trouvez le bon élagueur pour élaguer un arbre fruitier
Comparez les élagueurs
disponibles près de chez vous
Comparez les élagueurs
Gratuit - Sans engagement

Tarifs de taille ou d’élagage par un professionnel 

Pourquoi faire appel à un professionnel pour tailler un arbre fruitier ?

Selon la hauteur de votre arbre fruitier ou son état, les travaux de taille peuvent s’avérer plus ou moins complexes. Pour un jeune arbuste qui nécessite juste un peu d’entretien, vous pouvez facilement procéder vous-même à la taille. 

En revanche, plus votre arbre est âgé et haut, plus la taille demande de la dextérité et devient risquée. Par ailleurs, pour un arbre fruitier de grande hauteur, il est souvent conseillé d’être deux pour travailler

Enfin, l’entretien d’un arbre de grande envergure exige un équipement de sécurité (harnais, nacelle…) et certains outils indispensables (Ébrancheur, échenilloir, scie égoïne…). En tant que particulier, la location de ce type de matériel peut s’avérer onéreuse. Par ailleurs, il faut savoir s’en servir.scie elagageUn élagueur professionnel dispose de tout le savoir-faire et de tous les outils pour procéder à la taille de votre arbre fruitier en toute sécurité. Par ailleurs, ce professionnel maîtrise le domaine de l’arboriculture. Il pourra au premier coup d’oeil déterminer le niveau de taille nécessaire en fonction du type d’arbre fruitier et de son état.

Entretien des arbres fruitiers : tarifs d’élagage

Si vous n’êtes pas un jardinier expérimenté ou si vous devez procéder à une taille sévère de votre arbre fruitier, nous vous conseillons donc vivement de faire appel à un élagueur qualifié.

Concernant le prix pour la taille de votre arbuste ou de votre arbre fruitier, il faut compter en moyenne entre 90 et 160 € l’intervention. 

Avant de vous décider sur le choix du professionnel, nous vous conseillons de faire réaliser plusieurs devis par un jardinier ou un élagueur

Taille des arbres fruitiers : 6 erreurs à éviter

Tailler un arbre fruitier en période de gel

Les arbres fruitiers à pépins nécessitent une taille en hiver. Pour autant, il faut à tout prix éviter les périodes de gel, car ce dernier peut attaquer et brûler les tissus du bois coupé. Toutefois, cela concerne uniquement les épisodes climatiques où le gel persiste toute la journée. Les petites gelées matinales régulièrement observées entre décembre et mars ne font pas obstacle à la taille ou à l’élagage.  

Effectuer une taille trop sévère sur un jeune sujet

Un jeune sujet doit être traité avec soin. Pour l’aider à se développer, il faut opérer les premières années une taille de formation, légère et non traumatisante pour l’arbuste fruitier.

Manquer de régularité dans la taille 

En laissant passer trop d’années entre deux tailles, vous risquez de devoir opérer une taille sévère à l’arbre pour lui redonner une seconde chance.coupe grosse branchePar ailleurs, plus les branches sont épaisses, plus la coupe est difficile à opérer. La taille d’un rameau de fort diamètre est également traumatisante pour l’arbre. 

Déchirer la branche en taillant son arbre fruitier

Il est important d’éviter d’éclater le bois en sectionnant une branche. La cicatrisation serait longue et la repousse compliquée. Voici quelques conseils pour couper une branche dans les règles de l’art :

  • Effectuez au préalable une petite entaille sous le rameau
  • Sciez la branche en oblique
  • Lissez les grosses plaies de taille et recouvrez-les de mastic pour favoriser une bonne cicatrisation

Confondre les bourgeons à fleurs et les bourgeons à bois

Les bourgeons à bois sont destinés à développer la ramification de l’arbre en produisant de nouveaux rameaux. Ils sont pointus, contrairement aux bourgeons à fleurs qui sont plutôt arrondis. Lors d’une opération de taille, il est évidemment conseillé de préserver les bourgeons à fleurs, puisqu’ils sont destinés à produire les fruits.

Oublier de désinfecter ses outils

Un arbre peut être victime de maladies sans que vous vous en aperceviez. Si vous devez procéder à la taille de plusieurs spécimens, veillez à bien désinfecter les lames des outils avec un coton imbibé d’alcool. Cela évitera la contraction d’un parasite ou d’une maladie.

Questions fréquentes 

Faut-il conserver les repousses au pied des arbres ?

Il arrive fréquemment que des pousses isolées au pied des arbres fruitiers fassent leur apparition. Il s’agit en fait de rejets qui sont en fait issus d’une reproduction de la plante d’origine. Ces rejets naissent souvent à partir de la racine et sont alors appelés drageons. Ils se transforment ensuite en tubercules qui poussent au pied de l’arbuste fruitier. taille drageonCes rejets sont gênants pour la plante, car ils se nourrissent de la sève de l’arbre et nuisent ainsi à son bon développement. Il est donc indispensable de les éliminer.

Comment distinguer une vieille branche d’un vieux rameau ?

Tout est une question de couleur. Un rameau vigoureux et en pleine santé est en général teinté d’une couleur qui tire vers le brun. À l’inverse, un vieux rameau affaibli va donner une couleur plus terne qui se rapproche davantage du beige.

Quels outils utiliser pour tailler un arbre fruitier ?

Tout dépend de l’épaisseur de vos branches. Si ces dernières font moins de 3 cm de diamètre, un sécateur suffit totalement. Il permet de réaliser une coupe nette. En revanche, si vous manquez de matériel, nous vous déconseillons l’utilisation de ciseaux qui provoqueraient à coup sûr un déchirement du bois. 

Pour des rameaux de plus forte épaisseur souvent situés en hauteur, l’ébrancheur est un outil très utile. Il s’agit en réalité d’un sécateur de force fixé sur des bras. ebrancheur arbre fruitierOutre ces outils plutôt accessibles à tous les particuliers, d’autres équipements comme la tronçonneuse ou la scie d’élagueur peuvent être envisagés pour sectionner les grosses branches. En revanche, ils nécessitent davantage de précautions d’utilisation.

Besoin d’autres conseils pour vos travaux d’élagage ? Retrouvez tous nos guides sur notre page d’accueil.